RWM Alpha Money FR

Fonds obligataire
Règlementation SFDR – Article 6

Part RC – FR0014007P89
Part RD – FR0014007P97
Part IC – FR0014007PA7

Encours

506 122,74 €

Volatilité

5,43 %

Niveau de risque

3/7

Commentaire de gestion

Janvier 2023

Les indices actions internationaux ont débuté la nouvelle année sur les chapeaux de roues avec des records historiques de performances battus pour un mois de janvier pour bons nombres d’indices. Ainsi, le S&P500 s’est adjugé 6.18% sur la période, tandis que le STOXX Europe 600 progressait de 6.71%. Statistiques liées à l’inflation et décisions de politiques monétaires sont toujours suivies de près. A noter que les secteurs (la technologie, par exemple) et valeurs qui ont été le plus boudés l’année dernière sont ceux qui ont connu les plus belles progressions en ce début d’année.

Parallèlement, le marché obligataire s’est détendu avec des banques centrales (Fed et BCE) qui vont réduire, non pas le rythme, mais l’intensité de hausse des taux directeurs (25 points de base contre 50 précédemment). Ainsi, le 10ans US est revenu sur les 3.50%, l’OAT française et le Bund allemand sont repassés respectivement sous les 3% et 2.50%.

Concernant le marché des changes, le Dollar Index (le dollar US face à un panier de devises internationales) est passé légèrement sous les 103 points ; niveau qui, selon nous, servira de point d’appui pour initier une période de consolidation.

Enfin, en ce qui concerne les matières premières, le baril de pétrole WTI parvient une nouvelle fois (troisième mois d’affilé) à clôturer au-dessus de la zone support majeure des 77$, la réouverture de la Chine (fin de la politique zéro-Covid) prenant le dessus sur une éventuelle récession mondiale. Dans le même temps, l’once d’or poursuit sa tendance haussière de court terme (troisième mois de hausse) en réussissant à clôturer le mois au-dessus des 1900 $.

En ce qui concerne notre fonds en lui-même : sur le mois, la partie stratégique a progressé de près de 54 points de base ; dans la catégorie obligataire, les Supranationales sont la seule partie ayant progressé sur le mois (+58 points de base) alors qu’à l’inverse, les Titres du Trésor et les ETF obligataires ont affiché des performances mensuelles de respectivement -16 et -34 points de base. Parallèlement, la poche matières premières a su apporter près de 47 points de base à la performance du mois.

Mais la principale information du mois, est le début d’une recomposition du fonds plus orientée vers des obligations d’entreprises notées « Investment Grade » au détriment d’obligations d’Etats. Ainsi, les premiers arbitrages ont porté sur des obligations des sociétés AztraZeneca, Dollar General, Amdocs et Take-Two Interactive Software. Cette stratégie devrait se prolonger dans les mois à venir.

Valeur liquidative

Au 06/02/2023

Part RC
91,45 €

Chart by Visualizer

Source : CM-CIC Asset Management

Part I
91 620,84 

Chart by Visualizer

Source : CM-CIC Asset Management

L’équipe de gestion

Frédéric et Marc ont des caractères et des compétences diverses qui se complètent et renforcent leur méthode de gestion de fonds d’investissement.
Frédéric avec ses analyses macro-économique affinées, et Marc avec son expertise financière des entreprises côtées, savent mettre en lien leurs connaissances afin de construire des portefeuilles diversifiés et performants.

Frédéric Hamm

Marc Frippiat

Informations légales

Les informations présentées ci-dessus ne constituent ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les frais de gestion sont inclus dans les performances. L’accès aux produits et services présentés ici peut faire l’objet de restrictions à l’égard de certaines personnes ou de certains pays. Le traitement fiscal dépend de la situation de chacun.

Ce FIA promeut des critères environnementaux,sociaux et de gouvernance (ESG) au sens de l’article 6 du Règlement (UE) 2019/2088 sur la publication d’informations en matière de durabilité dans le secteur des services financiers (dit « Règlement SFDR »). Il n’a pas pour objectif un investissement durable. Il pourra investir partiellement dans des actifs ayant un objectif durable, par exemple tels que définis par la classification de l’UE.